Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2020

Dialogues avec l'ange

Depuis vingt ans, mon ami Eric me parlait des Dialogues avec l’Ange, m’expliquant que ce livre était pour lui, comme pour beaucoup d’autres, un ouvrage spirituel de première importance.
Et depuis vingt ans, je résistais, ayant tenté à quatre reprises de lire l’ouvrage en question, avec à chaque fois la même irritation et le même rejet violent. Le style me rebutait et faisait écran.
La seule chose qui m’empêchait de considérer ce livre comme une simple escroquerie était que je connaissais bien Eric, son exigence, et l’authenticité de sa quête spirituelle. Du coup, je ne comprenais simplement pas.

4275672550.jpgEt puis je ne savais pas quoi penser de cette histoire de ces 4 amis, en Hongrie, en 1943 ; Gitta, catholique, Lili, juive, Hanna et son mari Joseph, juifs, partageaient une maison à Budaliget, près de Budapest. Un jour, un ange s’était mis à leur parler par la voix d’Hanna, et Gitta avait transcrit les paroles. Lili, Hanna et Joseph étaient morts en déportation, et Gitta, après 20 années passées sous la botte communiste, avait enfin pu quitter la Hongrie. Arrivée en France, elle avait réussi à faire éditer le livre, qui avait rapidement connu un véritable succès, avant d’être traduit en 20 langues.

Non, je ne savais pas quoi penser de tout cela, au vu du rejet si puissant que ce livre m’inspirait.

Avec une ténacité admirable, Eric me suggère un jour de lire La source blanche, de Patrice Van Eersel, qui relate toute l’histoire. Par amitié, je lis.

Et là, il se passe “quelque chose”.

L’histoire “me parle”. Et surtout, les extraits des Dialogues résonnent en moi. Soudain, d’une façon totalement inattendue, ils font sens. Puissamment.

A nouveau, je lis “le Livre”. Et c’est comme si des écailles tombaient de mes yeux. Ce qui ne signifiait rien devient soudain lumineux, il y a là une véritable nourriture, je comprends. Je comprends.

Ensuite, beaucoup de temps, au fil des aubes, d’un face à face silencieux avec ces pages incroyables, puis quelques discussions, des premières réunions tâtonnantes avec quelques amis, des signes et coïncidences par dizaines…

Et je propose un premier stage en février à Piégon (Drôme provençale), dans ce centre Culturel si cher au coeur de tous ceux qui y sont passés.

Beaucoup plus rapidement que lors des stages précédents, le nombre maximum d’inscrits est atteint.

Eric a été le premier inscrit…

A suivre…

 

Gérard Rouzier a proposé pour la première fois une session sur tes "Dialogues avec l'ange"
Dauphiné libéré (25/02/2020)


Gérard Rouzier.JPGGérard Rouzier, acteur, metteur en scène, auteur, compositeur et enseignant en art dramatique, est un habitué du lieu. Pour la première fois, il propose une session sur le livre Dialogues avec l'ange qui est la transcription d'une expérience spirituelle vécue pendant la Seconde Guerre mondiale par quatre amis hongrois de juin 1943 à novembre 1944, alors que les nazis envahissent leur pays et déportent les juifs en masse.

Hanna Dallos transmet au cours de 88 entretiens des paroles qu'elle dit ne pas émaner d'elle mais provenir d'« autre part » d'un maître intérieur ou d'un ange. Ces paroles sont retranscrites par Gitta Mallasz et Lili Strausz. Seule survivante, Gitta Mallasz, réfugiée en France en 1960, traduira ces entretiens en français. Le livre, publié en 21 langues, a été lu par 700000 lecteurs en France. Gérard Rouzier en convient, l'approche est difficile, il a donc proposé aux quatorze participants un travail de mémorisation et d'appropriation d'un texte, un travail de « manducation ». Chaque participant transcrira le texte choisi avec ses propres mots.

L'incompréhension cède alors la place au sens par le travail et le partage avec les autres.11 est indéniable que les références au christianisme sont nombreuses. Eric, un participant : « travailler ce texte me permet de mettre des mots sur mes intuitions, c'est un enseignement spirituel, pour moi c'est un guide de vie, c'est tellement intelligent quand on comprend. » Huguette : « Ce n'est pas un livre quelconque. » Pour les participants, il y a un avant et un après session. Gitta Mallasz disait : « Les Dialogues avec l'ange sont un guide pratique pour notre époque de transition. » « Ce n'est pas une philosophie, ce n'est pas une religion, ce n'est pas un enseignement de groupe, c'est un enseignement de vie individuel. »

Écrire un commentaire