Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/09/2018

Calendrier des ateliers et stages

 

 Dire les Éveilleurs

  • PARIS : les jeudis 20 septembre, 4 et 18 octobre, 8 et 22 novembre, 6 et 20 décembre 2018 de 19h à 21h..
    Henri Caffarel, Saint-Augustin, Etty Hillesum, Marcel Légaut, Maurice Zundel, et d’autres en fonction des désirs des participants. Le travail de l'an passé sur les psaumes pourra également être poursuivi.
    Espace Bernanos, 4 rue du Havre, 75009, Métro Havre Caumartin
    Participation libre aux frais.
  • Legaut_150.jpgMIRMANDE (26) : du jeudi 8 au mardi 14 août 2019
    Fraternité spirituelle autour de Marcel Légaut (Etty Hillesum, Maurice Zundel, Karlfried Graf Durckheim, Saint Augustin…)
    Prix 329 € (Session + pension complète)
    Inscriptions auprès de Françoise Servigne, 407 avenue de la Libération, 77350 Le Mée-sur-Seine 01 60 68 91 49 ou 06 62 57 65 11 ou f.servigne [at] free.fr

 

Théâtre

Travail de scènes, construction du personnage, improvisation.
Animation : Gérard Rouzier

  • VERSAILLES
    Ateliers au 3ND, 3 rue des Missionnaires à Versailles.
    Reprise le mercredi 19 septembre 2018 de 18h à 20 h (adolescents) et de 20h à 20h30 (adultes).
    Renseignements au 3ND : 01 78 52 44 40
  • Près d’AIX-EN-PROVENCE : du jeudi 29 novembre au mardi 4 décembre 2018
    Prix de la session: 200 €
  • PIEGON (près d'ORANGE) : du vendredi 2 au mardi 6 août 2019
    Prix de la session : 200 €
    Inscriptions auprès de la Cie du Sablier

11:05 Publié dans Ateliers et stages | Lien permanent

Calendrier des spectacles

 

Charles de Foucauld, frère universel

1526210511.jpgLa vie de Charles de Foucauld, son cheminement spirituel depuis sa jeunesse débauchée jusqu’à son dépouillement absolu et son abandon total à Dieu.

Mise en scène et en musique : Francesco Agnello, avec Gérard Rouzier.

  • VERSAILLES : samedi 15 septembre à 20h45
    Eglise Notre Dame
    Participation libre aux frais.
  • PONTARLIER : samedi 20 octobre
  • NANTERRE : samedi 10 novembre

Pour plus de détails,  centenaire.charlesdefoucauld.org/Spectacle-Charles-de-Fou... ou appeler le 06 64 64 01 51.

 

FEMME(S)

LA femme vient nous conter son histoire. Elle nous livre son cœur, ses entrailles, à travers cinq femmes à la fois fortes et brisées : Edith Piaf, Le Petit Chaperon Rouge, Judith, Camille Claudel, La Femme Adultère… ELLE EST toutes ces femmes, celle sur le Banc.

Texte et musique : Jean-Paul Prat
Mise en scène : Gérard Rouzier
Comédienne : Blandine Thévenon

  • LYON 3e : samedi 6 octobre à 20h30
    Théâtre des Asphodèles, 17 rue Saint-Eusèbe
    Réservation

Voir la vidéo en grand sur Youtube

 

 Le 5ème Évangile - Fr. Henri Vergès

1187710042.jpg…Le 5e Évangile met en scène la correspondance d’Henri Vergès, frère mariste, assassiné à Alger le 8 mai 1994. Le titre de la pièce est directement tiré de ses écrits : « Le 5e Évangile que tout le monde peut lire, c’est celui de notre vie. »
Lire l'article : Le cinquième Évangile : frères d’humanité

Texte : Adrien Candiard
Mise en scène et musique : Francesco Agnello
Comédien : Gérard Rouzier

  • BOURG-DE-PEAGE (26) (près de ROMANS/Isére) : vendredi 7 décembre
    Renseignements au 06 64 64 01 51

 

 L'Evangile selon Saint Jean

Mise en scène de Pierre Lefebvre
avec Gérard Rouzier

  • SAINT-GILDAS-DE-RHUYS (56) : mardi 30 octobre à 20h30
    Abbaye, place Mgr Ropert
    Renseignements: 02 97 45 23 10

11:05 Publié dans Spectacles | Lien permanent

Des Traits sur le sable N° 80

2051126667.jpg

Le bel été

L’été du Sablier fut beau et fécond, riche en évènements et rencontres de qualité ; les représentations au Festival d’Avignon de Frère Henri Vergès, le 5ème évangile, en collaboration avec l’Aircac, l’association de Francesco Agnello, nous ont valu d’être classés par le site du Festival off parmi « les meilleurs du Off », ce qui fait toujours plaisir, avec une fréquentation du public en montagnes russes, mais ce sont les aléas du Festival ; nous nous sommes posé quelques questions (sans réponses pour l’instant), sur le titre, finalement assez mystérieux pour le public. A suivre…

Le stage de théâtre au Centre Artistique de Piégon et la session « Dire les éveilleurs » à Mirmande, avec cette année au programme Marcel Légaut et Maurice Zundel, ont été une fois de plus l’occasion de vivre de belles heures de jeu et de rencontres en profondeur. 

Puis il y eut Van Gogh la quête absolue dans le Périgord, et même une représentation « imprévue » de L’évangile selon Saint Jean près de Mâcon (quand vous arrivez chez des amis pour passer quelques jours de vacances et qu’ils vous demandent en vous accueillant « Tu serais d’accord pour donner une représentation demain soir, il y a plusieurs amis qui seraient tellement contents… », comment refuser ?...

Oui, l’été fut beau, riche et fécond.
 Des différentes rencontres sont nés de nouveaux projets dont nous parlerons dans le prochain bulletin (le temps que les projets deviennent des réalisations en chantier), et d’ici là, la rentrée verra (sans doute, nous attendons la confirmation) la reprise de Charles de Foucauld frère universel. à Saint Augustin à Paris, en attendant celle de Frère Henri Vergès le 5ème évangile, qui elle ne reprendra que début 2019, la chapelle Notre Dame des Anges étant en travaux jusque là.

A partir d’octobre, premières « prestations » avec l’APM (voir bulletins précédents).

 Les cours de théâtre reprennent à Versailles en septembre, et l’atelier « Dire les éveilleurs », à l’Espace Bernanos à Paris, sera consacré cette année aux écrits du père Henri Caffarel sur la prière.

C’est dans cette dynamique, déjà relancée, que nous vous souhaitons à tous une très belle rentrée. Nous souhaitons à chacun de reprendre ou de tenir fermement son bâton de pèlerin, et que le chemin, rude ou doux, mais toujours exigeant, vous garde toujours joyeux et tournés vers la vie.

 Bonne rentrée !

Le Sablier

DIRE Marcel LEGAUT… et Maurice ZUNDEL avec Gérard Rouzier

Pendant une semaine les murs de la Magnanerie se sont imprégnés des paroles vraies de deux éveilleurs : Marcel Légaut et Maurice Zundel.Gérard Rouzier, comédien, est venu, pour la quatrième fois, animer un atelier dont le but était cette année d’aider les participants à s’approprier des textes de ces deux spirituels.

La journée commençait par ce temps de recueillement si important pour Marcel Légaut, dans le petit oratoire où, portés par le silence, nous nous sentions en profonde communion les uns avec les autres. Une phrase riche de sens, choisie, offerte et répétée plusieurs fois par l’un ou l’une d’entre nous, nous accompagnait tout au long de la journée.
Puis Gérard nous proposait des exercices qui nous permettaient de nous rendre présents à nous-mêmes, présents à notre environnement, présents et à l’écoute des autres, afin de pouvoir travailler nos textes chacun individuellement avant de lui présenter deux fois par jour le fruit de notre travail.
Si, dans cet exercice, la mémoire occupe une grande place, elle n’est pas première. Ce qui nous est demandé avant tout c’est d’être attentif à ce que chaque mot du texte, qui devient parole, éveille en nous, de goûter la profondeur spirituelle de celui qui veut exprimer ce qui l’habite et le fait être. Seulement alors nous pouvons « donner » à ceux qui nous écoutent ce texte que nous nous sommes approprié.

Le bilan final a révélé combien chacun avait reçu du travail accompli avec persévérance et ténacité, mais aussi des autres participants, bienveillants, encourageants, sans jugement et surtout de Gérard qui n’est pas un enseignant car « l’essentiel ne s’enseigne pas » nous dit Marcel Légaut, mais lui aussi un éveilleur, un réveilleur même parfois quand il parvient à nous faire approcher de notre vérité profonde.
Le climat de paix et de sérénité qui a régné dans la maison pendant ces quelques jours a permis à chacun de goûter avec bonheur ce temps de ressourcement vécu dans le partage et la fraternité.
N’avons-nous pas, l’espace d’une semaine, fait l’expérience de cette vie communautaire dont Marcel Légaut n’a jamais cessé de rêver ?

Françoise Servigne, août 2018

09:55 Publié dans Bulletins | Lien permanent | Commentaires (3)

11/09/2018

Les projets du Sablier pour 2018-2019

Les activités en cours, spectacles, ateliers et stages se poursuivront, et nous commencerons un partenariat avec l’APM, (Association pour le Progrès du Management), qui regroupe plusieurs milliers de chefs d’entreprises de par le monde. Nous présenterons dans ce cadre une adaptation du spectacle Vincent van Gogh, la quête absolue. Le titre de cette adaptation est L’homme inspiré, que j’interprète avec Denis Cocquet ; j’y joue le rôle de Vincent van Gogh, et Denis est « Le philosophe », qui intervient à plusieurs reprises pour interpeller le public et réfléchir avec lui sur la question de l’inspiration, du mystère de la création, et les nombreuses problématiques si bien résumées par Van Gogh lui-même :

« Il y a quelque chose au dedans de moi ; qu’est-ce que c’est donc ?  »

D’autre part, à la demande de l’APM, j’animerai plusieurs journées sur le thème « Présence, unité et autorité », au cours desquelles je proposerai une réflexion et surtout des pratiques issues très directement des ateliers-théâtre et des sessions Dire les éveilleurs.

Ce sera, en langage profane, le même message et les mêmes invitations au travail intérieur que celui proposé dans un langage plus franchement spirituel dans nos ateliers.

D’autre part, j’enregistrerai les « Prières d’hommes » de Marcel Légaut, fin 2018 - début 2019, pour l’ACML (Association culturelle Marcel Légaut), qui souhaite réaliser ce CD afin de diffuser ces textes sous une forme renouvelée.

Projets à confirmer

Nous réaliserons un montage « Poésie et musique » sur les textes de Jacqueline Kreiss ; suite à notre proposition d’une soirée poétique au théâtre du Grenier à Bougival, les responsables du lieu ont décidé de monter un festival de poésie fin 2019 dans le théâtre, et en amont, de mener plusieurs actions de sensibilisation à la poésie dans les écoles et bibliothèques de la région. Nous sommes particulièrement heureux et fiers que notre proposition ait donné lieu à ce projet.

Je travaille également à la réalisation d’un dessin animé à partir de la comédie musicale Rose et Jeannot, et les premiers contacts autour de ce projet s’annoncent très prometteurs.

Gérard Rouzier (AG du 12 juin 2018)

Rose_et_Jeannot.gif

Premières esquisses du projet de dessin animé Rose et Jeannot
réalisées par Anaïs Rouzier

13/04/2018

Des Traits sur le sable N° 79

2051126667.jpg

Des nouvelles du Sablier

Dans le dernier numéro des Traits sur le Sable, je faisais allusion à un nouveau projet, qui nous amènerait à travailler cette fois avec des entreprises.

C’est par l’intermédiaire de mon ami Denis Cocquet, lui-même consultant en entreprises, que j’ai rencontré des responsables de l’APM (Association pour le progrès du management).
Denis, qui connaît bien la Compagnie du Sablier, pensait depuis longtemps que le travail de nos différents ateliers, qui porte en grande partie sur des textes à caractère « spirituel », (Dire la Bible, Dire les Eveilleurs) pourrait être transposé en mode « laïc » et porter du fruit dans le milieu où lui-même a évolué depuis des années.
Il a donc organisé une rencontre, et de cette rencontre sont nés deux projets distincts.

Une représentation à caractère théâtral et philosophique, L’homme inspiré, dans laquelle je joue une adaptation du spectacle Vincent van Gogh, la quête absolue. Dans L’homme inspiré, l’accent est mis sur la question de l’inspiration et des conditions et conséquences de ce phénomène. Ces conditions et ces conséquences sont analysées par Denis qui tient le rôle du Philosophe, intervenant à plusieurs reprises pour méditer sur les paroles de Van Gogh et faire le lien avec la problématique de tout créateur, quel qu’il soit, artiste, philosophe, mystique… ou chef d’entreprise !
Je dois reconnaître qu’au début, l’idée, qui venait de Denis, m’avait laissé un peu sceptique, mais après avoir travaillé avec lui, j’ai été totalement convaincu de la pertinence du propos.
Lors de la présentation de ce spectacle dans le grand auditorium de Bordeaux, à l’occasion du Colloque 2018 de l’APM, la réaction extraordinaire de l’assemblée a confirmé l’intérêt de notre proposition.

L’autre volet sera l’animation d’ateliers auprès des chefs d’entreprises eux-mêmes. Dans ces ateliers, nous proposerons un travail sur l’unité, la présence, l’autorité… Ces thèmes seront abordés via la pratique théâtrale et les méthodes de rencontre avec les textes utilisées dans les ateliers Dire la Bible. Bien entendu, dans un contexte laïc, je ne ferai pas appel aux textes « spirituels », je ferai un détour par la philosophie et la littérature, mais le fond sera bien le même, familier aux amis du Sablier.

Voilà pourquoi et comment le Sablier, qui est l’interlocuteur « officiel » de l’APM, va être amené à programmer des interventions, sporadiques pour l’instant, mais dont nous espérons qu’elles se multiplieront dans un proche avenir.

***

Le 16 décembre, la Mairie de Louveciennes accueillait les Instantanés poétiques, spectacle qui réunissait comédiens, chanteurs, danseurs, et musiciens de l’Académie Gabriel Fauré de Louveciennes, autour des poèmes de Jacqueline Kreiss, dans une mise en scène d’Anne Vassalo.
Ce fut une belle soirée, et la mise en scène d’Anne, pour qui j’ai une admiration sans borne devant le nombre de spectacles et de troupes qu’elle mène de front, nous offrait précisément du vrai « spectacle ». Grand bonheur, et en même temps, cette profusion d’idées et d’images me donna l’envie de reprendre les mêmes textes et de proposer à Jacqueline Kreiss quelque chose de totalement différent, un temps de partage intime de ses poèmes, qu’elle dirait elle-même, simplement accompagnée par un musicien.

Parce qu’il me semble que ses poèmes peuvent être dits avec autant de bonheur dans l’atmosphère festive d’un spectacle que dans le murmure et le partage à voix basse.

Jacqueline a trouvé l’idée intéressante, et nous sommes actuellement en train d’élaborer ce nouveau projet du Sablier, dont le titre sera « À fleur d’âme ».

Les thèmes dits « spirituels » qui sont communs aux productions du Sablier trouvent là une forme d’expression toute particulière, simplement à travers une voix et un certain regard sur le monde, la nature, les êtres, la vie.

***

En ce qui concerne les thèmes « spirituels » justement, MON LUTHER a reçu un accueil particulièrement chaleureux à Vannes, à Epinal, et en Suisse à Saint Gal et Rappenswill. MON LUTHER, spectacle bien particulier, qui n’a cessé de se transformer depuis la création, au point que ceux qui ont assisté aux premières représentations ne le reconnaîtraient sans doute pas aujourd’hui ! Mais le spectacle touche à sa fin. En effet, l’aventure, lancée pour l’année des 500 ans de la Réforme, se terminera après une dernière représentation à Genève en juin 2018.
Je veux également mentionner la présentation du spectacle Femme(s), une pièce écrite par Jean-Paul Prat et interprétée par Blandine Thévenon, que j’ai eu le bonheur de mettre en scène.
Femme(s), déjà joué en province et ...en Afrique, sera présenté à l’Espace Bernanos à Paris le vendredi 22 juin et dans le cadre du mois Molière à Versailles au 3ND le 24 juin.

D’autre part, nous poursuivons avec beaucoup de bonheur notre collaboration avec Francesco Agnello.
Je dis « nous » car même si les spectacles de Francesco ne sont pas des productions du Sablier, nous en assurons autant que faire se peut la promotion, et les amis du Sablier nous soutiennent aussi par leur présence sur ces projets.
Francesco et moi continuons les représentations de Charles de Foucauld frère universel, et nous avons commencé les représentations de Frère Henri Vergès, le 5ème évangile. Les deux spectacles suscitent beaucoup d’émotion et de très beaux retours nous sont offerts par les spectateurs après chaque représentation.
Et je viens d’apprendre que nous donnerons Frère Henri Vergès, le 5ème évangile au Festival d’Avignon 2018.

Une fois de plus, merci à toutes celles et ceux qui permettent que tout cela existe, le public bien sûr, mais aussi le merveilleux « staff » du Sablier, et encore et toujours tous les amis du Sablier qui continuent à nous encourager et nous soutenir de toutes les manières.

En ces temps difficiles et douloureux, merci pour tous ces moments de lumière, de joie, d’humanité.

Gérard Rouzier

19:23 Publié dans Bulletins | Lien permanent | Commentaires (0)