Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2020

Des Traits sur le sable N° 88

2051126667.jpg

A l’heure où nous écrivons ces lignes, nous sommes entre la phase 1 et la phase 2 du déconfinement, et nous ne savons pas très bien si la phase 3 ne correspondra pas à un retour à la phase 1… (bien que la réalité objective ne soit vraiment pas drôle, voici une situation et une présentation dont l’irremplaçable Raymond Devos aurait sans doute fait quelque chose de savoureux, une fois de plus…)

Dans ces conditions, il est évidemment  bien difficile d’annoncer quoi que ce soit au sujet des représentations.

Nous nous apprêtions à annoncer (en fait le texte était déjà écrit, et nous faisons quelques modifications à quelques heures de l’envoi) la reprise de Charles de Foucauld frère universel le 20 janvier à Paris, la création d’un nouveau spectacle avec Francesco Agnello, Akedia, d’Adrien Candiard en février, et aussi de Bakhita. Vous trouverez toutes ces informations dans le calendrier, mais elles sont devenues incertaines. Nous vous invitons à consulter le site sur lequel nous mettrons des informations au fur et à mesure de l’évolution de la situation et des décisions gouvernementales.

Nous ne pouvons donc annoncer avec certitude que la poursuite des différents ateliers par zoom, et tout de même, une nouveauté.

Nous avions lancé une proposition pour toute la durée du confinement : deux rencontres de 30 minutes chaque jour, par zoom, samedi et dimanche compris, à 9 heures et 18 heures. Gérard Rouzier a conduit ces rencontres, en proposant une “mise en condition”, une phrase, tirée d’un texte biblique ou tout autre parole inspirante/inspirée, puis quelques minutes de silence. Ces rencontres ont reçu un accueil très chaleureux, et de nombreux témoignages, souvent très forts et émouvants,  sont venus nous confirmer que “l’idée était bonne”. Ces rencontres quotidiennes se sont terminés le samedi 5 décembre après la réunion de 18 heures, mais nous n’avions pas envie d’en rester là !

A la demande de plusieurs participants, Gérard continuera donc, un jour par semaine, le lundi à 8 heures et à 19 heures, à proposer une demi-heure en silence autour d’une phrase. Ces rencontres hebdomadaires, comme les rencontres pendant le confinement, sont gratuites et libres d’accès. Chacun(e) vient quand il veut, quand il peut. La phrase du jour est envoyée par mail après chaque rencontre.
SI vous souhaitez participer à ces réunions, merci de nous l’indiquer par mail à contact@compagniedusablier.org, ou au téléphone en laissant un message au 01 71 54 89 41.

Pardon aux lecteurs des Traits sur le Sable qui le reçoivent sous la forme papier, l’information concernant ces rencontres a été diffusée par Internet, par mail et sur le site du Sablier, mais éloignés les uns des autres comme nous l’étions avec nos emplois du temps bien bousculés par la situation (confinement ne signifie pas inaction, bien au contraire, certain(e)s d’entre vous en ont probablement fait l’expérience !), un envoi par courrier était très problématique à organiser.

AVEC TOUT CELA, NOUS VOUS PRÉSENTONS TOUS NOS VOEUX POUR L’ANNÉE 2021 !!!!

L’équipe du Sablier


Nous vous signalons la parution d’un très beau livre réalisé par Sheela et Claude Eichenberger, les responsables du Centre Artistique de Piégon, Choisir la liberté, qui regroupe des écrits et des dessins de Jean-Pierre EIchenberger et expliquent sa démarche et les raisons pour lesquelles il a créé le Centre artistique.
Dans la préface, Michael Lonsdale écrit : « On découvre la richesse de l’homme à chaque page. Un recueil plein de force qui appelle à la Lumière. »
Vous pouvez l’acheter en librairie ou le commander en adressant un chèque de 20 € + 6,77 € de frais d‘envoi à l’ordre du 
"Centre Artistique de Piégon", 349 Chemin de Fontatière 26110 Piégon - France


Pour découvrir ou faire connaître la pensée de Marcel Légaut, nous vous rappelons l’excellent livre de Jacques Musset, Marcel Légaut, l’appel à vivre vrai, qui présente à travers un témoignage personnel sensible et profondément vécu par l’auteur les grand axes de cette pensée authentique, exigeante et originale.
En vente en librairie au prix de 16 €

Nous vous signalons également la parution d’un nouvel ouvrage sur Marcel Légaut : Marcel Légaut, éveilleur de l’essentiel
Six amis de Marcel Légaut font l’expérience de la fécondité humaine et spirituelle de ses écrits qui les éveillent à l’essentiel. 
Vous pouvez commander ce livre à Jean-Jacques CHEVALIER
06 11 83 96 85
jeanjacqueschevalier1944@gmail.com
Prix : 23 €

09:35 Publié dans Bulletins | Lien permanent | Commentaires (0)

16/12/2020

Comptoir du Sablier

Sur nos rayons :

CD Prières d'hommes de Marcel Légaut : 15 €

DVD L’Apocalypse de Saint Jean : 18 €

DVD Genèse 1-11, un père raconte la Bible à sa fille : 19 €

DVD Ce matin j'étais lépreux : 18 €

Livret : le texte de Ce matin j'étais lépreux : 10 €

Livre De la scène à la Cène, de Gérard Rouzier : 15 €

Frais de port : 3,90 € pour 1 article (pour plusieurs, nous consulter)

A commander par courrier, accompagné d'un chèque, à :

Compagnie du Sablier
13, bd de la république 92210 Saint-Cloud

08:16 Publié dans Livres - CD - DVD | Lien permanent

30/10/2020

Re-confinement et Silence

Comme nous le disions dans le dernier numéro des Traits sur le Sable, les informations annoncées l’étaient toutes avec la mention “Si la situation sanitaire le permet….”.

Et bien voilà, la situation ne permet plus aucune des représentations théâtrales annoncées, et l’atelier Dire la Bible au Forum 104 aura lieu en visio-conférences.

Proposition “Confinement”

Forts de l’expérience vécue dans les différents ateliers qui ont été proposés en visio-conférence par la compagnie du Sablier depuis plusieurs mois, nous vous proposons pendant cette nouvelle période de confinement de partager chaque jour deux temps de 25 minutes de silence autour d’une Parole.

Ce temps de silence partagé est libre et gratuit. Il sera animé par Gérard Rouzier.

Il ne vous est pas demandé de vous engager, certains jours nous serons peut-être 3, certains jours 10 ou plus.

Nous vous proposons de prendre ce temps chaque matin à 9 heures et chaque soir à 18 heures.

SI cette proposition vous intéresse, merci de nous en informer en envoyant un mail à l’adresse suivante : contact@compagniedusablier.org. Gérard vous adressera alors un lien sur lequel vous pourrez nous rejoindre chaque jour aux heures proposées, à partir du mardi 3 novembre.

Si vous avez des phrases (courtes) ou Paroles à proposer, n’hésitez pas à nous les adresser, cela enrichira notre panel de propositions quotidiennes… et cela nous donnera peut-être des idées de nouvelles lectures…

25/08/2020

Des Traits sur le sable N° 87

2051126667.jpg

Si la situation sanitaire le permet…
En présentiel… En visioconférences… Incertitude…

Voici des mots et expressions qui vont désormais faire partie de notre paysage, et qui, au Sablier comme ailleurs, s’appliqueront à presque toutes nos activités.
C’est donc, “une fois pour toutes”, si la situation sanitaire le permet, que les propositions indiquées dans le calendrier des ateliers, stages et spectacles, pourront avoir lieu.

Cet été, ont eu lieu en visioconférence le stage “Dire les Éveilleurs”, initialement prévu à Mirmande, et à l’heure où nous écrivons, nous nous pré-parons pour le stage de théâtre “en présentiel” à Piégon; nous serons comme d’habitude accueillis au Centre artistique, et “en raison de la situation sanitaire”, de façon à préserver la “distanciation sociale” (mais qui a inventé cette expression étrange ?), nous ne travaillerons pas dans les locaux habituels, mais dans l’église de Piégon, aimablement prêtée par le prêtre aux responsables du Centre.

Frédéric Schmitt, interprète de J’aimerais arrêtée, (voir Les Traits sur le sable N° 85) a organisé une tournée en Bretagne dont nous vous donnons le détail ci-dessous, tournée au cours de laquelle il interprétera le très beau spectacle Les carnets de Harry Haller, d’après Le loup des steppes, de Hermann Hesse, et Gérard Rouzier L’Évangile selon Saint Jean, et Vincent van Gogh, la quête absolue. Des ateliers Dire la Bible, animés par Gérard Rouzier, seront également proposés.
Cette “tournée celte” nous consolera de l’annulation d’Avignon…

En ce qui concerne la création d’A fleur d’âmes, sur des textes de Maurice Zundel et des poèmes de Jacqueline Kreiss, initialement prévue au mois de juin au théâtre Saint Louis en l’Île, nous ne savons pas actuellement ce qui sera possible. Nous envisageons un enregistrement des textes, qui serait disponible sur Internet. Idem pour Vincent van Gogh, la quête absolue, dont une série de représentations était également prévue à partir du mois de mai…

UNE INNOVATION, dont on doit pouvoir dire qu’elle se fera “quoi qu’il en soit”, innovation née de la période de confinement et des adaptations qu’il a bien fallu trouver, à savoir les stages ou ateliers en visioconférences, qui, à la surprise de plusieurs, se sont révélés très riches pour le travail en profondeur, et aussi occasions de belles rencontres et découvertes. Nous proposerons donc des “Ateliers du mardi en visioconférences”, dont vous trouverez le détail dans le calendrier.

En ces temps d’incertitude générale et d’adaptation permanente, il nous a semblé raisonnable de n’indiquer dans notre calendrier que les informations relatives au dernier trimestre de l’année 2020.

Ensuite, on verra bien…

Et en ces temps d’incertitude générale et d’adaptation permanente, nous vous souhaitons une très belle rentrée !

08:17 Publié dans Bulletins | Lien permanent | Commentaires (0)

20/03/2020

Des Traits sur le sable N° 86

2051126667.jpg

La “deuxième création” de J’aimerais arrêtée, (voir notre bulletin de décembre 2019) le 3 mars à Martigues, a été un beau succès.
Le public a exprimé une très forte émotion, et lors de l’échange qui a suivi plusieurs ont dit la force et l’importance de ce spectacle ; les interprètes, Ilana Waysberg et Frédéric Schmitt ont reçu de nombreux retours enthousiastes et reconnaissants pour ce qu’ils avaient donné.
Pourquoi “deuxième création” ?
Parce que l’on peut nous semble-t-il considérer que les lectures qui ont été faites à Martigues et Marseille fin novembre étaient une “première création”. En effet, jusque-là jamais le texte n’avait été dit en public.
Et il y aura une “troisième création”. Car le délai très court entre les lectures et la commande de Martigues ne nous a laissé le temps que d’une “théâtralisation“ partielle, et nous avons dû donner la première partie du spectacle en lecture.
Donc, d’ici la fin de l’année, il y aura une “troisième création”.

Si les événements le permettent.

Le stage à Piégon autour des Dialogues avec l’Ange a également été un très beau moment. Les retours de la plupart des participants expriment leur joie d’avoir plongé dans ce texte et disent avec force ce que cela leur a apporté.

Il s’agissait là pour nous d’une “première”, une création aussi, en quelque sorte.

Quand l’information sur ce stage est parue dans le numéro précédent de notre Lettre, certains lecteurs nous ont écrit, pour nous mettre en garde contre ce texte. D’autres pour nous féliciter et se réjouir que nous proposions un stage.

La manière dont le stage s’est déroulé nous incite en tout cas à poursuivre l’aventure. A suivre…

Pour cause de coronavirus, les spectacles, cours, ateliers, stages sont suspendus, ou annulés, ou reportés.

Vous trouverez sur ce site une information actualisée en fonction de l’évolution de la situation. Et nous vous écrirons à nouveau dans quelques semaines.

En attendant, comme nous préférons penser qu’au mois de mai la crise sanitaire sera passée, nous préparons la reprise de Van Gogh à Paris, et une lecture-spectacle, À fleur d’âmes. Van Gogh sera programmé en mai, À fleur d’âmes en juin.
À fleur d’âmes mettra face à face la poésie et la cybernétique. Maurice Zundel présente (pour mieux les démonter ensuite) les raisonnements des cybernéticiens qui démontrent que l’homme n’est qu’une machine ; sans une once d’esprit polémique, Jacqueline Kreiss nous offre sa poésie. Qui sans le vouloir met à mal ces théories scientistes…

Là aussi, comme toujours, à suivre…

Bon courage pour cette période très particulière.
Le Sablier

09:36 Publié dans Bulletins | Lien permanent | Commentaires (0)