Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/12/2007

L'Evangile selon Saint Jean

Pourquoi dire l'Evangile de Jean ?


35a23764b2a00bb054639913dbd16c19.jpgPeut-être simplement à cause de la joie qui, depuis des années, m’envahit lorsque je me dis à moi-même le Prologue de cet Evangile.

Envie de dire ce texte génial, envie de partager cette joie.

Oser dire ce poème inspiré qui exprime avec tant de beauté et de simplicité la trame et la substance du message chrétien.

Lors des représentations données un peu partout en France, ainsi qu’en Suisse et en Belgique, les spectateurs, laïcs, prêtres, moines, religieuses, pasteurs, croyants et non-croyants qui ont manifesté leur bonheur d’entendre l’Evangile du début à la fin –malgré les coupures inévitables dans un tel projet- ont confirmé l’intérêt de cette démarche.

Un soir, après une représentation qui avait eu lieu dehors, devant le cloître de la Basilique de Vézelay, un moine de la Fraternité de Jérusalem vient me voir et me dit : « J’étais dans ma cellule, la fenêtre était ouverte, et à un moment j’entends une voix dans la nuit, une voix qui disait des choses familières. Je suis sorti et je suis venu écouter. Merci. »

Une voix dans la nuit… N’est-ce pas souvent cela, l’Evangile ?

Gérard Rouzier


Ecouter un extrait : podcast

L'enregistrement complet du spectacle est disponible en CD audio.


Comment mettre en scène l'évangile ?

Mettre en scène, c'est à dire faire des choix, prendre parti, privilégier... oser affirmer des positions sur un texte qui interpelle depuis des siècles : quelle prétention !
Soyons donc humble, et à l'écoute de ce texte.
A l'écoute de celui qui l'a écrit pour être dit : Jean, qui était un homme, avec sa personnalité, différente de celle de Marc, Luc ou Matthieu. Ce qui transparaît dans son Langage-écriture, doux, chaleureux, direct.
A l'écoute de celui qui le dira, qui devra chercher dans le profond de lui-même la vérité, Sa vérité... et la simplicité, la clarté, la vie.
A l'écoute aussi des signes et des symboles qui alternent avec les paraboles, ellesmêmes chargées de signes et de symboles.
Essayons de les rendre clairs, de les faire ressentir, plus que de les faire comprendre. Par un cheminement artistique qui touche souvent plus fort, plus profondément que la compréhension due à l'analyse, et qui, tel un germe, nourrit, se développe et enrichit ceux qui le reçoivent, c'est à dire chaque spectateur avec sa sensibilité, son point actuel de développement, sa personnalité.
Soyons donc humble, oui, mais personnel, afin d'espérer approcher l'universel caché en chacun de nous.
C'était, je crois, le but recherché par Jean.

Pierre Lefebvre

L’Evangile de Saint Jean a été donné à la Basilique de Vézelay, à l’Oratoire du Louvre, à la Cathédrale de Chartres, au théâtre du Lucernaire, au Festival d’Avignon, et en tournée en France, En Suisse et en Belgique, devant plus de 5000 spectateurs enthousiastes.

Gérard Rouzier dans « L’Evangile selon Saint-Jean »

FIGAROSCOPE : …ce comédien habité se nourrit de la parole de l’évangéliste et nous la transmet sans intermédiaire… le message nous parvient magnifiquement…

CHRISTIANISME : ces paroles d’amour dites avec simplicité sont à recevoir comme un cadeau dans le tumulte de la vie, comme une lumière dans l’obscurité…

TEMOIGNAGE CHRETIEN : …Le metteur en scène Pierre Lefèvre a su rester humble et s’est mis à l’écoute de Jean, cet homme si doux, chaleureux, direct, merveilleusement interprété par Gérard Rouzier. Un spectacle qui réunit dans un même enthousiasme laïc et croyant.

France CATHOLIQUE : … La voix de Gérard Rouzier est chaleureuse… ce n’est pas une voix qui enseigne, c’est une voix qui donne une autre vie au récit lu tant de fois… une voix dont les accents résonnent encore en vous, plus de vingt-quatre heures après la représentation.

L’YONNE REPUBLICAINE : A recevoir comme un cadeau.

FAMILLE CHRETIENNE : …Les versets, comme l’eau vive, coule de ses lèvres. Il ne « joue » pas l’Evangile de l’Amour, il le vit, il est habité par lui, il s’efface devant lui pour mieux le transmettre. Le temps a reculé de deux millénaires… Et lorsque s’éteint le dernier feu de la rampe sur le dernier verset, un silence palpable plane de longs instants, que l’on hésite à rompre pour applaudir.

LA REPUBLIQUE DE SEINE ET MARNE : …ce spectacle merveilleusement interprété par le comédien Gérard Rouzier…

ECRITURES : Dès son apparition, les spectateurs sont saisis. Chacun croit écouter Saint Jean pour la première fois.

COURRIER

Grand merci de ce précieux coffret* qui aidera à faire connaître un merveilleux texte. J’ai été heureux que l’Oratoire ait pu à son tour bénéficier de ce beau spectacle. Bien amicalement

Théodore MONOD

Merci pour cette soirée qui a été très appréciée par tous les assistants. Vous nous avez permis de découvrir le si beau texte de Saint-Jean sous un jour bien différent d’une lecture personnelle ou même d’une lecture au cours de nos liturgies. On croyait bien connaître ce texte. C’est à une véritable relecture que vous nous avez conviés. Nous vous en sommes très reconnaissants et souhaitons à votre entreprise de mieux faire connaître l’Evangile de Saint-Jean, tout le succès qu’elle mérite.

Abbé PAUL RAMBAUD

Moi qui croyais bien connaître l’Evangile de Jean, j’avoue que cette soirée me l’a fait découvrir. J’ai vu et entendu le souffle et le mouvement des phrases et des discours, la dynamique, l’élan du récit de son début jusqu’à sa fin, qui en font une parole vivante, passionnée, provocante.

Jacques JUILLARD

Pasteur de l’Eglise Réformée

…Quelle merveille ! On en sort titubant, ivre de la Parole… il y a des moments d’une force extraordinaire et d’autres où le texte mériterait encore d’être médité pendant quelques années. C’est inévitable devant ces abîmes de mystère. Que Dieu te bénisse dans ce travail qui est un témoignage vivant pour l’homme de tous les temps !

Alphonse GOETTMANN

Prêtre orthodoxe

Messieurs, j’ai assisté à la présentation de l’Evangile de Saint-Jean et je l’ai beaucoup appréciée. Je suis certain que c’est une manière de témoigner. Mon fils aîné, si réticent actuellement, a voulu y assister à nouveau après l’avoir vu une première fois dans le cadre du catéchisme. Très sincèrement.

Jean ESCANDE

*CD du texte de la représentation.

FICHE TECHNIQUE

Spectacle adaptable à tous lieux : églises, salles diverses, plein air…

Espace scénique

Minimum 4x4m

Souhaitable 6x4m

Prises de courant pour un maximum de 2 Kw

 

 

Télécharger la revue de presse (294 Ko) : St Jean presse.pdf

Télécharger le courrier des spectateurs (372 Ko) : St Jean courrier.pdf