Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2011

CD de l'Evangile de Saint Jean

L'enregistrement complet du spectacle est disponible en CD audio, au prix unitaire de 13 € + frais d'envoi 3,55€.
 
On peut le commander au 01 71 54 89 41
ou par courriel : compagniesablier (at) gmail.com
Chèque à adresser à :
Compagnie du Sablier
13 bd de la République - 92210 St Cloud

 

Ecouter un extrait : podcast

15/12/2010

Des traits sur le sable N°50

2051126667.jpgAu sommaire du N°50

  • Edito : Encore plus près de vous
  • Ilôts de lumière
  • Florilège
  • Nouvelles de Lumière de Recife
  • La Genèse 1-11
  • Un nouvel atelier : dire la Bible, chanter les Psaumes

Télécharger : Bull50.doc

... Et les eaux se retirèrent de la terre par un flux et un reflux. (Genèse 8, 3)

Crédit Photo : iTinette

15:48 Publié dans Bulletins | Lien permanent | Commentaires (0)

22/09/2010

Des traits sur le sable N°49

2051126667.jpgAu sommaire du N°49

  • Edito : L'artiste et le président
  • Festival d'Avignon : la Genèse 1-11
  • Lumière de Recife, à la mémoire de Dom Helder Camara

Télécharger : Bull49.doc

... Et les eaux se retirèrent de la terre par un flux et un reflux. (Genèse 8, 3)

Crédit Photo : iTinette

10:47 Publié dans Bulletins | Lien permanent | Commentaires (0)

18/08/2010

Vincent Van Gogh, ou l'intolérable méprise ?

Van Gogh Affiche Oct2010.JPG
Pour en savoir plus sur la pièce et visionner des extraits video de Vincent Van Gogh

12:09 Publié dans Spectacles | Lien permanent | Commentaires (0)

17/08/2010

Vincent Van Gogh, la quête absolue

D'après les lettres de Vincent à son frère Théo

Mise en scène et adaptation: Gérard Rouzier
Collaboration artistique : Jean-Yves Brignon
Voix de Théo: Jacques Albaret
Interprété par Gérard Rouzier

630958701.jpg

Au fil des tableaux qui se succèdent, Van Gogh parle.

Il se raconte dans les lettres qu’il écrit à son frère Théo. A travers elles, il lance son appel, crie sa faim de Dieu, sa soif d’absolu, l’exclusion, la solitude, le désir de créer, et son amour infini, jusqu’à la brisure, jusqu’à la folie, jusqu’à la fin.

 

La meilleure description du jeu sublime et passionné du comédien reste certainement celle du journal Le Monde :

« Est-ce la ressemblance physique frappante avec son modèle, la passion qui semble l’habiter à chaque réplique… ? En tout cas, une chose est sûre : Gérard Rouzier ne se contente pas simplement de jouer un rôle, il EST Vincent jusqu’au bout de sa pipe. »

Télécharger le dossier de presse

09:18 Publié dans Spectacles | Lien permanent | Commentaires (0)